11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 21:40

Eric C. m’interpelle de nouveau dans un commentaire laissé sur mon blog. Commentaire que je prends la liberté de reprendre ici dans le présent article afin d’y répondre comme il sied.

« Je ne prends aucun plaisir à la pratique de la provocation, et je n’ai pas pour habitude de répondre du tac au tac aux invectives lancées par ceux qui excellent à ce petit jeu.

Et puis, soyons clairs. Je n’attaque personne, je ne provoque personne, je n’ai pas non plus pour habitude de faire des courbettes devant qui que ce soit, pas plus devant les dirigeants de l’église adventiste.

Je défends contre vents et marées « des notions et des Principes qui me paraissent vitales » pour l’humanité, ce qui m’interdit de pratiquer et d’encourager « l’esprit du copinage ».

Je n’ai pas l’intention de me justifier devant qui que ce soit, car je ne reconnais qu’un seul Juge. Lui seul connaît les motivations profondes de chacun et voit comme dans un livre ouvert ce qui échappe aux hommes, même à ceux qui sont animés d’une « apparente bonne volonté. »

Cependant, si je constate avoir mal agit je saurai faire promptement mon mea-culpa.

Et puis, est-ce un crime de prendre part au débat, et de pousser ainsi à la réflexion des âmes innocentes et sincères qui sans ce débat contradictoire pourraient prêter foi à un discours présenté d’une main de maître, d’une pédagogie irréprochable, mais éloigné de la vérité ? Une attitude différente de ma part serait une forfaiture.

Je n’ai pas d’autre choix que celui de prendre la défense de ce qui me parait Juste. Sans les occulter, les autres considérations ne viennent qu’en second lieu.

Qu’il me soit permis de faire remarquer à mes détracteurs, que j’interviens uniquement quand la Vérité telle quelle est enseignée dans la Bible est menacée et bafouée. Et c’est le cas fréquemment sur ce blog, et qui plus est, par un ancien cadre de premier plan de l’église adventiste. Cela est à mes yeux inadmissible.

Je n’en veux pas à l’auteur de ce blog pour avoir changer son fusil d’épaule. Chacun reste libre de ses choix, quand bien même ces choix paraîtraient extravagants à d’autres. Ce qui est choquant, c’est qu’un clash provoqué suite à une querelle d’hommes et non à cause d’un différend d’ordre théologique ; juste par représailles, l’auteur de ce blog a pris la surprenante décision de discréditer le mouvement adventiste.

"Or il sait plus qu’il n’en dit, sur le rôle incontournable de l’église adventiste en faveur de la génération mondiale présente."

D’autant plus que ses attaques sont de nature mesquines, dépourvues d’objectivité, puisqu’il s’ingénie à pointer du doigt uniquement les faiblesses de ce mouvement en prenant un cruel plaisir a les amplifier, negligeant volontairement de parler de ses points forts (ou les présentant partiellement et timidement, juste pour éviter d’être suspecté de partialité par le lecteur attentif ), oubliant que la perfection n’est pas de ce monde.

En effectuant un copier coller de l’adresse ci-dessous dans un navigateur Internet, on obtient une page Web, sur laquelle l’auteur de ce blog fait une description peu flatteuse de l’église adventiste, mais surtout propose aux internautes un amalgame, où la vérité et l’erreur sont habilement arrangées.

http://joelvalleray.over-blog.com/article-le-fondamentalisme-religieux-un-exemple-57179577.html

Son enseignement concernant : « Le mythe génésiaque », « son refus de reconnaître le rôle de l’église adventiste dans la proclamation du dernier message divin qui doit être présenté au monde », « sa légèreté concernant la distinction entre aliments purs et impurs», « son ambiguïté sur l’enseignement biblique de la dîme » et sans parler de sa duplicité concernant la position de l’église adventiste sur la sexualité, affaiblissent considérablement les Ecritures, « l’Evangile Eternel » qui doit être présenté avec force aux habitants de la terre.

Quand on sait que « le pire ennemi de la vérité n’est pas le mensonge évident mais plutôt celui qui ressemble le plus à la vérité », dénoncer ces subtiles allégations qui risquent d’égarer les âmes devient une priorité.

Ceux qui veulent comprendre, comprendront pourquoi j’ai récemment interpellé l’auteur de ce blog, lui rappelant les conséquences inévitables de nos actes. Contrairement à ce qui a été écrit, ma remarque : « …ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi… », n’était pas une menace, mais une sage et pressente invitation à mettre chacun face à ses responsabilités.

Maintenant je m’adresse à tous ceux qui m’interpellent sur ce blog et ailleurs, ceux qui se contentent de recueillir des informations approximatives et excessives me concernant diffusées sur certains sites Internet ou auprès de personnes acquises à la causes de l’auteur de ce blog, puis s’octroient le droit de les propager sans les vérifier, pratiquant ainsi un honteux copier- coller.

Si ces personnes ont du respect pour leur prochain et pour eux mêmes, je les invite à imiter les croyants de Bérée, (en faisant l’effort) de s’informer à la source.

Alors ils connaîtront la vérité et la vérité les affranchira des « fausses vérités » savamment manipulées qui abondent sur la Toile.

Très cordialement,

Eric C.

 

Réponse:

C’est curieux, mais je n’ai aucune souvenance d’un discours aussi véhément d’Eric C contre les turpitudes de la direction de l’église adventiste de la Martinique, quoiqu’ils ne les ignorent en rien, et que sa propre famille en ait été victime.

A croire que pour Eric C., il n’y a pas de mal à être un salaud aussi longtemps qu’on fait corps avec la « véritable église » et qu’on s’en tient au discours adventiste convenu!

Mais analysons de plus près sa diatribe.

« Je n’attaque personne », dit-il.

M’accuser de « discréditer le mouvement adventiste juste par représailles juste à cause d’une querelle d’homme »,  c'est à dire en d’autres termes d’être insincère dans l’évolution de mes convictions, n’est ni un procès d’intention ni une attaque à ses yeux de croisé adventiste sans peur et sans reproche.

Qualifier mes propos « d’attaques mesquines et sans objectivité » n’est sans doute pas une attaque non plus, mais une simple observation fraternelle. Tout comme me taxer de « légèreté » et de « duplicité » ne seraient que des compliments.

Eric C, connait-il le poids des mots, et prend-il la juste mesure de son agressivité ?

En réalité, son agressivité n’est pas ce qui me dérange le plus, car je ne me sens nullement atteint par ses gesticulations verbales. C’est plutôt sa façon de s’en prendre à une personne (moi en l’occurrence) sans être capable d’avancer ne serait-ce que le début d’une contre-argumentation afin d’invalider tout ce qu'il condamne péremptoirement.

Que propose-t-il comme interprétation des textes bibliques qui me prouverait dans l’erreur ? Rien ! Il n’y a que son « juste courroux » et ses vitupérations qui lui tiennent lieu de « débat contradictoire ».

Il me semble pourtant qu’un exposé scripturairement étayé de ce qu’il conçoit comme « la vérité » serait  la façon la plus intelligente, la plus raisonnable, et la plus chrétienne de réagir à mes propos hérétiques.

Toute la question est de savoir s’il est capable de sortir du récital de convictions adventisto-adventistes qui lui tiennent lieu d’arguments pour se livrer à une analyse objective des faits et des textes.

Qu'a-t-il à dire pour montrer que le texte de la Genèse qui présente la création du monde sous forme d'un récit où la lumière est créée avant le soleil la lune et les étoiles, n'est pas un mythe?

Qu'a-t-il à avancer pour démontrer que ce que je dis du système de la dîme, tel qu'il est pratiqué dans l'église adventiste, n'est pas une forme d'abus?

Je lui sais gré de m’accorder   que mes propos sont présentés  « d’une main de maître » et  avec « une pédagogie irréprochable », mais malheureusement, je n’ai pas fini de le déranger par ma critique d’un certain nombre de fonctionnements  de la communauté adventiste qui me semblent nuisibles aux personnes. Je lui donne donc rendez-vous dans mon prochain article : « LE REFLEXE SECTAIRE ».

 

Partager cet article

Published by Joël VALLERAY
commenter cet article

commentaires

André S. 12/02/2011


Si Eric C. ne propose pas de contre-argumentation, c'est parce que, comme beaucoup de ses coreligionnaires adventistes (mais cela ne s'applique pas qu'aux adventistes), il considère inutile d'aller
sur ce terrain. L'affirmation des convictions suffit (pense-t-il)
Quand j'étais plus jeune, l'accès au savoir était difficile, compliqué. Accéder à une bibliothèque était déjà énorme.
Mais en tant qu'adventiste, je ne m'autorisais même pas à consulter des ouvrages traitant de sujets pouvant entrer en contradiction avec mes croyances. L'enseignement adventiste m'en empêchait. Je
passais à côté de quasiment tout.

Aujourd'hui, l'accès au savoir est quasi instantané et gratuit. Qui peut lire ce blog peut également accéder au savoir.
Pourtant Eric C. et ses coreligionnaires s'y refusent catégoriquement.

Et très sincèrement c'est probablement MA PLUS GRANDE PEINE aujourd'hui.

Mon entourage adventiste est comme cet Eric C. : "on peut savoir, mais on ne le veut sous aucun prétexte car tout a déjà été dit dans la bible et chez EG White"... Affligeant.

J'ai même dans ma famille des cousins qui ont mis fin prématurément à leurs études et ruiné matériellement leur vie à cause des incompatibilités qu'elles trouvaient entre les sujets étudiés et la
"parole de Dieu".

Eric C. n'est vraiment (absolument) pas un cas isolé. C'est juste l'adventiste de base, comme je l'ai été.
Et même s'il a pu souffrir dans sa chair, il est lié. Totalement lié.

André S.


Pierre 19/02/2011


Bonjour, c'est la première fois que je viens ici, j'ai découvert le blog via la Revue Adventiste (article de Février 2011).

Je ne sais pas trop penser pour l'instant de ce blog et de la personne qui s'en occupe, c'est à dire s'il s'agit de vengeance pure et simple ou d'autre chose.


Salutations.


Pierre 20/02/2011


Bonjour, je vous remercie pour votre réponse. Non,, je ne suis plus membre de l'église Adventiste du 7 éme jour, je l'ai quittée, mais j'ai néanmoins accès à la Revue Adventiste que je parcoure de
temps à autre.

Je me posais juste certaines questions à votre sujet, ce n'est tout de même pas interdit j'espère ? Celà me semble comme dans un divorce, il y a souvent des problèmes présents dans les deux parties
en présence qui se renvoient la balle en permanence.

Les autorités Adventistes semblent accuser votre blog de défouloir, je me doute bien que vous affirmez le contraire, c'est pour celà que je me posais des questions, trés difficile souvent de
demêler le vrai du faux dans ces histoires là, virtuelles en l'occurrence, puisqu'Internet est devenu un gigantesque champ de bataille à l'échelle planétaire désormais.

Donc, je ne sais pas, je vais lire un peu ceci celà sur votre blog afin de me faire MA petite idée.


Salutations.


Pierre 20/02/2011


Oui, je comprends bien que c'est MA réaction qui vous interesse, mais je n'ai jamais été membre d'une église plus de quelques années, je suis indépendant intellectuellement de toute dénomination
chrétienne particulière, mais je me promène par ci par là de temps en temps.
C'est un peu ma nature, j'aime bien le changement.

Voilà, si celà peut vous rassurer à mon sujet. Je ne suis pas là pour défendre qui que ce soit, juste pour voir, comprendre un peu mieux.


Ralph.V 21/02/2011


Qui pourra retirer à des gens comme Eric.C, cet attachement à ce qu'il vit profondemment comme un "système de sécurisation". Comme l'a depuis longtemps montré Raymond Massé, il y a là un des motifs
les plus importants de la conversion à l'adventisme et "aux nouvelles Eglises". Il faudrait comprendre qu'une certaine dimension de la problématique touche à l'intime: à ce BESOIN viscéral, surtout
dans le contexte antillais, de se sentir et savoir ABSOLUMENT protégé. En réalité, nos échanges polémiques ne laissent pas suffisamment de place à ce qui relève de l'irrationnel et que l'on DOIT
prendre en compte. qu'en pensez-vous ?


Pierre 21/02/2011


Vous avez raison, on ne se connait pas, et puisque c'est le cas, eh bien vous saurez que j'ai déjà nettement eu l'occasion de m'interroger sur moi-même dans ma vie.


paul Alex Clairicia 28/02/2011


Cher Eric C,

Je suis comme on dit estomaqué, qu'est-ce qu'elle est belle ta plume! On voit que tu as pris du temps pour écrire ce texte à moins que tu as loué les services d'un nègre littéraire pour cette
besogne.

Je suis Paul Alex Clairicia, et tu dois remarquer ou constater selon ta préférence du mot que je suis debout derrière ce que je dis, je ne reste caché derrière aucun anonymat, je pensais que tu
avais ce qu'il fallait de courage et de bravoure pour signer ton exposé par ton patronyme, qui à mon avis fait plus responsable.

Voilà que tu interpelles tous ceux qui t'ont porté la critique, une critique est une expression verbale ou écrite à moins que tu préfères un commentaire, pour permettre à un individu de se remettre
en question voir s'améliorer, ce qui du reste est l'une de tes qualités puisse que tu ne dois pas avoir de défauts. toi le donneur de leçons.

Concernant le copié collé, je vais donc te réitérer la question que je t'ai posé que jusqu'à ce jour, tu as oublié de me donner ta réponse.

Ce n'est pas ta faute, tu as mieux à faire tu es devenu la tête qui réfléchit de la Fédération des adventistes de la martinique.

...Où tu étais ?

Lorsque cet homme au cheveux de coton, ton beau papa, accompagné de sa dynastie, se trouvèrent à la fédération pour défendre l'honneur de ton épouse et de tes intérêts financiers propres.

Où tu te cachais ?

Lorsque Joèl Valleray, en digne défenseur fut à ta place, l'avocat, de ton épouse, de manière à faire la Fédération que tu défends avec tant d'énergie, qui a spolié ton adorable épouse et que tu
devais protéger ( c'est bien ce que la bible t'enseigne à l'occasion de ton mariage )

Aussi je te laisse à nouveau ce proverbe qui dit:

" La reconnaissance n'est pas une vertue tropicale "

Ainsi que celle ci :

" Toute tête vide n'est pas complètement vide, elle est bourrée de sottises d'où la difficulté de faire renter quelque chose dans une tête vide.

N'oublie pas de signer ton nom au complet c'est important afin que tout lecteur sache qui est le sieur Eric C, l'homme de toutes les vertues, l'étendard de derrière le temple d'horeb, église de mon
enfance, oh mon cher Eric si tu savais, je garde de bons souvenirs du pied de cachimans objet de nos convoitises gourmandes et enfantines.

Prère fictive: Que l'Eternel te vienne en aide et afin que tu sois plus mature dans tes propos, c'est mon bon voeu à ton égard dès que tu seras en mesure de pouvoir réceptionner mon message, pas
d'imprudences mon cher Eric. On rigole bien avec toi, à bientôt ...


Eric C. 28/02/2011


Pour nous signifier son refus de se répéter, ma regrettée mère avait l’habitude de dire : « Labé pa ka préché dé fwa ».

Pour ma part je crois avoir déjà répondu à ces questions. A savoir, que je n’ai pas pour habitude de répondre à la provocation, d’autre part ceux qui veulent connaître la vérité doivent aller à la
source.

Si certains « font l’effort de rechercher la vérité », je m’en réjouis d’avance ; si d’autres se contentent ou se complaisent dans les réponses préfabriquées, en fin de compte… cela
m’indiffère.

S’agissant du « pied de cachimans », je n’ai pas eu le plaisir de le connaître et bien moins l’occasion d’en faire l’objet de mes convoitises. Il y a peut être méprise sur la personne.
Cordialement,


Patrick 01/03/2011


Ah en bon cahiman !!!!!!!


aime cephas 04/06/2011


je pense comprendre tes arguments, juste ce que je n'ai pas saisi Dieu existe-t-il ? ou ce blog n'est juste un moyen de discréditer l'église Adventiste ou peut être d'autre religion protestante.
pourquoi je pose cette question car dans beaucoup de religion, de culte, de clan, d'unité, voir de section secrète des dérives sectaires existent et existeront. pour moi la question je me pose Dieu
existe-il? plus de 33ans dans cette dénomination quel réponse peux tu m'apporter


Présentation

  • : Le blog de Joël VALLERAY
  • Le blog de Joël VALLERAY
  • : Site dédié à la démystification des religions sectaires, au respect de la personne dans les milieux croyants, et à la promotion des libertés individuelles.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog